Le MAS | Museum aan de Stroom à Anvers présente du 23 octobre 2015 au 24 janvier 2016 l’exposition 'Istanbul - Anvers. Deux ports. Deux villes.' Cette exposition est un des grands moments du festival international Europalia Turquie.

Les ports naissent au point de convergence de l’eau et de la terre. Ce sont des carrefours, des lieux de rencontre. Des hommes du monde entier y embarquent et débarquent. Ils échangent non seulement des marchandises, mais aussi des idées et des rêves. C’est au croisement des cultures que naissent les villes. Il n’en fut pas autrement pour Anvers et Istanbul. Anvers doit beaucoup à l’Escaut et au port. À Istanbul, la Corne d’Or formait un port naturel sur le Bosphore, le lieu idéal pour créer une ville. 

Dans ISTANBUL - ANVERS. DEUX PORTS. DEUX VILLES, des œuvres audiovisuelles, des découvertes archéologiques et des objets historiques racontent l’histoire parallèle des deux villes. Les visiteurs embarquent pour un voyage multimédia le long du Bosphore, de la Corne d’Or et de l’Escaut. Que signifie pour une ville un port et la présence de l’eau? Comment vit-on, construit-on et se rencontre-t-on dans une ville portuaire? Comment est la vie à Istanbul? Et à Anvers?

Des plasticiens turcs ont créé une œuvre nouvelle sur ce thème. Ils apportent un éclairage nouveau sur les tours d’Istanbul et d’Anvers à travers leurs photos, vidéos et installations. Ils s’intéressent aux bassins, aux grues et aux chantiers navals des deux ports et mènent le visiteur des ponts du Bosphore aux tunnels sous l’Escaut. 

 

Chefs d’œuvres archéologiques

Le MAS expose aussi d’importantes pièces historiques. On verra ainsi pour la première fois en Belgique une sélection d’objets archéologiques de Yenikapı. Yenikapı était le plus ancien port d’Istanbul, en usage entre le 4e et le 11e siècles. Des archéologues ont trouvé dans les épaves de 36 navires marchands de la céramique, des pièces de monnaie et du verre de l’Antiquité, de l’empire byzantin et de l’empire ottoman. Une autre pièce maîtresse de l’exposition est une chaîne gigantesque qui était tendue au-dessus du Bosphore pour tenir à distances les bateaux ennemis. 

 

Commissaires

Le commissaire de l’exposition est l’architecte turc Murat Tabanlıoğlu. Avec Hayati Tabanlıoğlu, il a fondé en 1990 ‘Tabanlioğlu Architects’ à Istanbul. Le bureau a remporté plusieurs prix internationaux. Il enseigne dans diverses universités et sur des plateformes internationales. Tabanlıoğlu a été en 2004 commissaire de Places of Memory, le pavillon turc à la Biennale d’Architecture à Venise. 

Il monte l’exposition en étroite collaboration avec l’équipe de commissaires du MAS: la spécialiste de l’Asie Chris De Lauwer et les experts maritimes Jan Parmentier et Jef Vrelust.

 

 

 

À propos d’Europalia


Europalia est un festival international qui braque tous les deux ans ses projecteurs sur un pays et son patrimoine culturel. D’octobre à février, ce festival présente toutes les formes artistiques du pays, la Turquie cette année : musique, art plastique, cinéma, théâtre, danse, littérature, architecture, design, mode, gastronomie...

En collaboration avec


 

avec le soutien de