Le Corbusier

Linkeroever – Chandigarh

Visiteurs individuels - Exposition

Comment les habitants s'approprient-ils la ville après le départ de l'architecte? Quel est le dénominateur commun entre le quartier anversois de Linkeroever (Rive Gauche) et la mégapole indienne de Chandigarh ? Découvrez comment les habitants d'aujourd'hui habitent une ville bien pensée et découvrez la philosophie du célèbre architecte moderniste Le Corbusier.
Samedi 06 Avril 2019 - Dimanche 18 Août 2019 du 10:00 au 17:00
Visiteurs individuels

Linkeroever

En 1933, Le Corbusier participe à un concours international pour l'aménagement d'une nouvelle ville moderne sur la rive gauche de l’Escaut à Anvers. Il compte y construire une cité modèle, une «Ville Radieuse», son réquisitoire contre l'inhumanité de la ville du XIXe siècle, avec ses rues étroites, ses maisons sombres et son manque d'hygiène. Il rêve simplement d'une ville ordonnée dans un écrin de verdure, où les piétons pourraient se déplacer en toute liberté. Cependant, le concours ne désigne aucun gagnant. Les plans du Corbusier ne seront jamais mis en œuvre.

Ce n'est qu'à l'occasion d'un second concours en 1961 que le quartier Linkeroever tel que nous la connaissons aujourd'hui a pris forme avec le projet d’Europark, un quartier moderniste dans un cadre verdoyant, qui fait la part belle à l’air, l’espace et la lumière.

Chandigarh

Vingt ans après ses plans pour Linkeroever, Le Corbusier dessine une nouvelle ville en Inde, Chandigarh.  Cette cité pensée pour 150.000 habitants est devenue depuis une métropole dynamique de 1.200.000 d’âmes. Une partie de Chandigarh a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2016.

Le documentaire de Christian Barani plonge le spectateur dans l'histoire de cette aventure urbaine et dans la vie quotidienne de ses habitants. Flânez dans la ville et voyez les plans du Corbusier prendre forme sous vos yeux.

Côté pratique

Le Corbusier
Linkeroever-Chandigarh
6/04/2019 - 18/08/2019