Cette année, le boulevard du MAS est consacré au caractère maritime de notre ville portuaire. Les escalators vous font remonter le temps, à la rencontre de l'histoire fascinante des armements anversois. L'œuvre du photographe allemand Dirk Brömmel orne les grands murs lumineux. Des clichés vus d'en haut de toute une série de bateaux et leur chargement, et d'imposantes photos constituées à partir de 1000 photos plus petites. Les bateaux attisent ainsi votre curiosité d'observateur, qui meurt d'envie d'en savoir plus.

Cette exposition du boulevard vous immerge dans une partie de l'histoire du vibrant port d'Anvers. Celle-ci trouve son origine au début du 19e siècle. Sous le règne de Napoléon Bonaparte, un bassin fut creusé et un grand chantier naval fut développé. La libre navigation sur l'Escaut, fraîchement installée, constituait un pôle d'attraction pour les entrepreneurs nationaux et étrangers afin de développer des compagnies maritimes à Anvers. Le trafic maritime intercontinental relia la ville du diamant au reste du monde.

Au cours de la seconde partie du 19e siècle, plusieurs grandes compagnies maritimes ont vu le jour à Anvers, telles que Armement Deppe, la Red Star Line et la Compagnie belge maritime du Congo (CBMC). Armement Deppe s'orienta entre autres vers la navigation transatlantique. La Red Star Line transporta entre 1873 et 1934 plus de deux millions de migrants européens vers les États-Unis, et proposait également des croisières. À l'instigation du roi Leopold II, la CBMC fut fondée en 1895 en vue d'assurer une liaison fixe entre la Belgique et le Congo. Durant soixante ans, les « Congoboten » (« bateaux du Congo ») furent une notion familière à tous les Anversois.

En 1930, la CBMC absorba la compagnie maritime le Lloyd Royale Belge. La société qui résulta de leur fusion prit le nom de Compagnie maritime belge (CMB). Elle étendit ses liaisons vers les États-Unis et l'Extrême-Orient. En 1960, Armement Deppe fut phagocytée à son tour.

La prestigieuse compagnie, inaugurée sous le nom de CBMC puis rebaptisée CMB, célèbre cette année son 125e anniversaire. Une bonne raison pour le MAS de souligner une fois de plus, au travers des impressionnants clichés de Dirk Brömmel, le lien entre notre ville si vivante et les navires qui nous relient au reste du monde.

Modalités pratiques

Les photos sont exposées sur les murs du boulevard. A partir du 18 Mai 2020.