À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Anvers est la cible de violents bombardements allemands. En quelques mois, une grande partie de la ville n'est plus qu'un champ de ruines avec de milliers de victimes. Le MAS présente cette partie de l'histoire anversoise dans l'exposition « La peur au quotidien » au Pavillon.

Septembre 1944 : l'occupation allemande d'Anvers prend fin et l'armée allemande semble avoir été repoussée de la Belgique. Mais d'octobre 1944 à mars 1945, la ville est ravagée durant des mois par des bombes V1 et V2 en provenance d'Allemagne et des Pays-Bas. Les Allemands veulent paralyser le port pour empêcher l'avance des alliés. Une pluie de bombes s'abat sur la ville. En faisant plus de 4 000 morts, pour la plupart des civils. Aucun quartier n'est épargné.

Cette période fera bientôt l'objet d'une mini-exposition au pavillon du MAS. Vous pouvez découvrir, à l'aide de photos, de témoignages et de cartes, les zones bombardées et les cicatrices laissées par les bombes. Vous pouvez voir un authentique V1, issue de la collection MAS, don du général américain Clare H. Armstrong à la ville d'Anvers.

Côté pratique

L'exposition gratuite «La peur au quotidien»,  dans le Pavilon du MAS, du 1/06 au 13/09/2020.

Voulez-vous partager un objet ou une anecdote ?

Tous les récits de cette époque n'ont pas été consignés. Le grenier de vos (grands-)parents garde probablement des trésors qui  témoignent de ce chapitre de l'histoire anversoise. Dès mai 2020, le MAS entamera une année de collecte du patrimoine de la Seconde Guerre mondiale dans tous les quartiers d'Anvers. Cette initiative s'inscrit dans le cadre des préparatifs d'une exposition du MAS consacrée à la Seconde Guerre mondiale, qui ouvre ses portes en 2023. Avez-vous des objets, des anecdotes, des documents ou des photos que vous estimez importants de conserver ? Envoyez un courriel à mas@antwerpen.be ou consultez régulièrement le site Web pour en savoir plus.

Logo Antwerpen Herdenkt

 

Cette expo est une réalisation du MAS, en collaboration avec les Archives de la Ville d'Anvers dans le cadre d'« Anvers commémore ».