Malgré des circonstances d'après-guerre difficiles et des ressources financières limitées, les Jeux olympiques de 1920 à Anvers étaient sans conteste révolutionnaires. Le serment olympique fut prononcé et le drapeau olympique dévoilé au public pour la première fois. Les Jeux à Anvers relevèrent du véritable tour de force, car la ville ne disposait que de 16 mois pour les organiser. Découvrez dans cette nouvelle mini expo affiches, photos, trophées et tant d'autres.
Lundi 01 Juin 2020 - Dimanche 20 Septembre 2020 du 10:00 au 17:00
Visiteurs individuels

Lorsqu'en 1912, le Comité olympique belge annonce se porter candidat à l'organisation des Jeux olympiques de 1920, un collectif de personnalités anversoises s'efforce de tout mettre en œuvre pour que l'événement tant attendu ait lieu à Anvers plutôt qu'à Bruxelles. Une brochure « Aurons-nous les Jeux Olympiques » a alors pour objectif de convaincre les membres du Comité international olympique des atouts sportifs et culturels de la ville.

Des Jeux uniques

La décision tombe à peine 16 mois avant l'ouverture des Jeux, et leur organisation relève dès lors du véritable tour de force. Des travaux sont entrepris d'arrache-pied, et des hôtels, des écoles et même des bateaux sont réquisitionnés pour accueillir les athlètes.

Des 22 sports au programme olympique d'Anvers, seulement quelques-uns se déroulent au stade olympique du Kiel ou dans ses environs. Les disciplines telles que la natation, le cyclisme, l'aviron, le tir, la voile, etc. prennent place à d'autres endroits à l'intérieur et à l'extérieur de la ville.

Avec 16 médailles d'or, 12 d'argent et 14 de bronze, nos compatriotes ont su faire sensation. Les victoires de l'équipe belge de football ainsi que de l'haltérophile anversois Frans De Haes, sans oublier les superbes performances de nos gymnastes, font partie des moments les plus intenses de la compétition. En plus des certificats et des médailles de victoire et de participation, chaque champion se voit également décerner une statuette de bronze : « l’Athlète Victorieux ».

Côté pratique

  • mini expo inspirée de l'exposition « Breaking Boundaries » au Sportimonium
  • du 1.06 au Dépôt accessible, 2e étage